DAVID MONFILS

Le droit d’asile des Albanais en Belgique : un scénario à rebondissements !

Le droit d’asile des Albanais en Belgique : un scénario à rebondissements !

L’Albanie peut être considérée comme un petit pays puisque sa superficie (28.748 km carrés) est encore moindre que celle de la Belgique (30.528 km carrés). Sa population est d’ailleurs quatre fois moins importante que la population belge.

Pourtant l’Albanie - dont la candidature à l’Union Européenne a été officialisée le 27 juin 2014, est le 9ème pays au monde sur plus de 160 dont la population sollicite le plus le bénéfice de l’asile en Belgique. Devant lui, on trouve l’Afghanistan, la Syrie ou l’Irak (ce qui est plutôt logique s’agissant de pays traversés par un conflit armé) ou le Congo (ce qui est logique étant donné la relation privilégiée entre ce pays et la Belgique) ou encore la Russie (dont la taille n’a évidemment rien à voir avec l’Albanie). Dans le cas de l’Albanie, c’est bien plus étonnant. Même si depuis l’ouverture du pays à la démocratie au début des années 90 il y a une importante tradition d’émigration et même si les conditions économiques actuelles poussent une grande partie de la population à l’exil, ces chiffres peuvent surprendre. Bien entendu la facilité d’entrée des Albanais dans l’espace Schengen depuis la libéralisation des visas en décembre 2010 permet d’expliquer en partie ce courant migratoire. Pour à peine 100 euros, n’importe quel citoyen albanais peut en effet arriver en Belgique alors que par le passé, cela n’était possible que moyennant d’importantes sommes d’argent destinées à acquérir des visas à prix d’or ou à voyager clandestinement.

Quoi qu’il en soit, la Belgique est confrontée tous les ans à de nombreuses demandes d’asile émanant de ressortissants originaires d’Albanie. En 2011, par exemple, 809 citoyens albanais ont introduit une demande d’asile en Belgique - ce qui est un chiffre particulièrement élevé.

Pour tenter d’éradiquer cette tendance, le gouvernement belge a adopté en mars 2012 une liste de sept pays considérés comme étant sûrs et où les autorités seraient parfaitement capables d’assurer eux mêmes la protection de leurs ressortissants. L’Albanie a été placée sur cette liste, au côté de la Serbie, du Kosovo, de la Bosnie, du Monténégro, de la Macédoine et de l’Inde.

Le 23 octobre 2014, le Conseil d’Etat de Belgique a estimé que l’Albanie n’avait pas sa place sur cette liste et en a décidé la suppression au motif qu’il ne pouvait pas être considéré que ce pays est un pays sûr. Pour ce faire, il s’est basé sur le nombre important de décisions accordant le statut de réfugié à des ressortissants albanais. Un pays dont 67 citoyens ont été reconnus réfugiés  au niveau du Commissariat Général en 2013 ne peut en effet pas être considéré comme un pays sûr. En outre de nombreux rapports internationaux très récents ont pointé l’impuissance des autorités albanaises à accorder une protection efficace dans un certain nombre de problèmes.

Une partie des demandes d’asile introduites en Belgique concerne des personnes homosexuelles ou des citoyens persécutés en raison de la dénonciation par leurs soins d’une corruption. Mais la plupart des demandes qui sont faites concernent toute la problématique sensible de la vendetta (gjakmarrja).

Tous les jours, les autorités chargées de l’asile en Belgique (le Commissariat Général aux Réfugiés en première instance et le Conseil du Contentieux aux Etrangers en degré d’appel) rendent des décisions accordant le statut de réfugié à des familles entières confrontées en Albanie à la vengeance du sang.  Les chiffres sont même en constante évolution puisque les chiffres d’octroi du statut de réfugié au niveau du Commissariat Général (dont la majorité concerne la gjakmarrja) sont passés de 6,8% des dossiers en 2011 à 13,7 % en 2013.

Il est peu probable que les choses ne changent dans un futur proche sur ce point et il y a même gros à parier sur le fait que plus de demandes d’asile continuent encore à être introduites dans les prochains mois.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×